Partir aux sports d’hiver avec bébé : Tous les bons conseils pour un séjour réussi

Avec les jours qui se raccourcissent et l’effervescence de Noël qui commence à se propager partout, vous avez sûrement hâte de partir en vacances à la montagne. Mais il est loin le temps où vous décidiez sur un coup de tête et partiez avec insouciance. Aujourd’hui il est primordial de s’organiser, car vous avez un bébé avec vous. Pour que le séjour se passe bien et qu’aucun incident grave ne survienne, il faudra passer par quelques préparations en amont. Les conseils suivants sont faits pour vous aider.

Une petite visite chez le médecin

Inutile de vous le rappeler, un enfant en bas âge reste plus fragile que ceux qui sont plus grands. Il n’y a pas de contrindications strictes concernant les voyages à la montagne avec bébé. Dès ses premiers mois, vous pouvez emmener votre petit ange, mais pas au-delà de 1600 mètres d’altitude. Il est tout de même recommandé pour plus de sécurité d’effectuer un petit bilan de santé avant le départ. Vous pouvez contacter le médecin de famille ou votre pédiatre.

Il faudra, entre autres, vérifier si votre bébé ne souffre pas d’anémie, d’otite ni de souffle au cœur. Il risque de ne pas supporter de rester en altitude. Il se peut qu’il ait des difficultés à s’adapter aux changements qui peuvent survenir pendant la montée. Sinon, si tout va bien pour votre bébé, à partir de ses 2 ans il est capable de s’acclimater facilement et d’effectuer le voyage avec plus d’aisance.

Une montée en douceur

Si votre bébé est encore au stade du biberon, ne vous pressez pas à atteindre la station de ski. Il a besoin de s’adapter petit à petit au climat de la montagne. Comme tout le monde, il se peut que le changement brusque d’altitude lui fasse mal aux oreilles. Mais à la différence d’une personne adulte, il peut être déboussolé par cette sensation. Cela peut provoquer chez lui un certain agacement. Sa réaction sera bien sûr de clamer haut et fort ce sentiment en pleurant tout le temps.

Faites alors de longues pauses biberons pour profiter au maximum du voyage avec bébé. Arrivé à la station de ski, évitez à tout prix de prendre le téléphérique si votre enfant n’a pas encore 3 ans. Un brusque changement d’altitude peut provoquer des lésions graves au niveau de ses tympans.

Une valise remplie avec précaution

Si les parents s’amusent beaucoup avec les sports d’hiver, le bébé lui ne bouge pratiquement pas pendant le séjour. En plus de cela, il est plus fragile à l’encontre du froid et du soleil (les effets des rayons UV). Sa valise doit donc être bien préparée et comporter des vêtements adaptés au climat.

Votre bébé doit d’abord être protégé du froid pour éviter l’hypothermie. Choisissez la polaire pour qu’il puisse bouger avec aisance et se tenir au chaud en même temps. Sinon, il y  a aussi les tissus en duvet d’oie, en peau de mouton ou en laine. Privilégiez surtout les vêtements dans lesquels il peut sentir tout à fait à l’aise. N’oubliez pas les bonnets, les chaussettes, les moufles et les collants.

Une trousse à pharmacie pour les petits maux

Lors d’un voyage avec bébé aux stations de ski, vous devez toujours être le plus prévoyant possible. Pour soulager les petits tracas qui peuvent survenir, vous devez absolument préparer une trousse à pharmacie. Cela vous évitera de passer une journée entière à chercher une crème ou un médicament dans la station. Mais surtout, il est nécessaire d’avoir toujours quelques réserves de médicaments à portée de main en cas d’urgence.

Emportez avec vous un thermomètre, des pansements, des bandes, des compresses, un antiseptique, une pommade contre les coups de soleil, une crème cicatrisante, une qui soit hydratante, des médicaments contre les maux de tête, etc. Aussi, pensez à garder toujours le carnet de santé de votre bébé. 

Un arsenal pour lutter contre le soleil

Il est bien connu que le blanc de la neige et la présence du soleil accentue la réverbération. Pour les adultes, il y a les lunettes de ski et autres matériels pour diminuer cet effet sur les yeux. Mais votre bébé lui doit aussi être protégé, surtout avec ses petites pupilles et sa peau fragile.

Il lui faudrait alors un écran solaire minéral qui soit adapté à sa peau. N’oubliez jamais que sa peau est encore plus sujette aux coups de soleil. Il lui faudra donc une crème haute protection si vous l’emmenez dehors. Pour ses yeux, ne les laissez pas sans protection, cela peut être dangereux pour sa santé à long terme. N’hésitez pas à investir dans une paire de lunettes conçue pour les enfants en bas âge. Choisissez celles qui ont un écran à indice 3 ou 4.


Laissez un commentaire